Maman noire et invisible de Diariatou Kebe

C’est avec un peu d’appréhension que je me suis lancé dans la lecture de maman noire et invisible. Pour cause, être enceinte en étant noire en France c’est l’une des questions que je ramène toujours à plus tard. On verra sur le moment je me dis. Mais c’est justement un sujet important (si on souhaites fonder une famille). Déjà que c’est éprouvant de se prendre la réalité de ce que c’est d’être une femme tout court dans cette société.

C’est la raison pour laquelle je suis heureuse de savoir que dans ma bibliothèque si un jour je venais à être enceinte, existe ce livre d’une femme noire ayant du faire face aux mêmes incertitudes que moi. Comme pour se rassurer sur le parcours à faire.

Petit exemple du quotidien, mes produits de soin du cheveu crépu sont aux huiles essentielles, d’ou l’on apprend par exemple dans maman noire et invisible qu’il faut bannir ces produits au premier trimestre d’une grossesse.

Ce livre c’est aussi un témoignage émouvant sur ce que c’est de vivre le racisme en étant mère et sur comment parler du racisme aux enfants. La troisième partie s’intitule « mon bébé noir » et rien que ce titre m’a ému. C’est le fait de se dire dès sa naissance que ce bébé sera « tu sais de la Noirie ».

Alors merci à Diariatou Kebe d’avoir écrit ce livre sur ce que cela fait d’être une maman noire dans un monde blanc.

Published by

3 thoughts on “Maman noire et invisible de Diariatou Kebe

  1. Maman blanche d’enfants noirs, je parcours souvent votre blog et ne cesse de m’interroger. Mon grand semble fière d’être noir, cette identité devient importante pour lui. Quoi transmettre et comment (en ne pouvant éviter certains écueils « racistes », ou préjugés culturels liés au fait de ne pas pouvoir comprendre une situation puisque je ne peux pas en faire l’expérience)? Comment partager des savoirs et des ressentis que je ne peux avoir? Je me questionne souvent sur la question de l’identité, sur le fait d’être noir avec des parents blancs, sur comment penser sa place entre sa famille et ses « pairs » noirs. Ce n’est pas à moi de me poser ces questions mais à eux, j’espère juste leurs laisser penser que c’est légitime et normal. J’essaie pour le moment d’apprendre à coiffer ma petite fille, à lui faire passer le message que ses cheveux sont magnifiques, parce que c’est vrai.
    En fait sur ce blog je m’aperçois que le discours « blanc ou noir c’est pareil, nous sommes égaux, on vous aime comme vous êtes, ça n’a pas d’importance… » ne suffit pas.

    J'aime

    1. Merci pour votre message. Je ne fais pas souvent un tour dans les commentaires d’où ma réponse tardive. En ce qui concerne vos interrogations en tant que mère je ne peux vous aider puisque je pense que c’est encore une problématique différente quand le racisme touche votre enfant. Par contre je sais que sur le blog de Clummsy il existe un blogroll de Mamans et papa et c’est peut être déjà une première piste ? https://clumsy.fr/blogroll/ toutes les interrogations que je me suis posée j’ai toujours pu être guidée par Twitter, surtout en lisant blogs qu’il fallait. J’espère avoir aidé quand même ☺️

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s